Équipe Canada 2015

Luc Morin
Chef d'équipe

BIOGRAPHIE :
Luc Morin a participé pour la première fois au Mondial des métiers 1999 en tant que surveillant, à Montréal. Il a ensuite assumé les fonctions de chef d’équipe, encourageant les concurrents et les concurrentes d’Équipe Canada WorldSkills dans le monde entier : à Séoul (Corée), en 2001, à Saint-Gall (Suisse), en 2003, à Shizuoka (Japon), en 2007, à Calgary, en 2009, à Londres (Angleterre), en 2011, et à Leipzig (Allemagne), en 2013. Originaire de Grand Falls, Luc est aussi directeur exécutif de Skills/Compétences Canada — Nouveau-Brunswick. Il se réjouit à la perspective d’organiser les Olympiades canadiennes des métiers et des technologies 2016, à Moncton.

Isabelle Collin
Chef d'équipe

BIOGRAPHIE :
Originaire du Nouveau-Brunswick, Isabelle Collin, âgée de 26 ans, travaille dans l’industrie des soins esthétiques depuis sept ans. Son parcours professionnel a commencé en 2009, lorsqu’elle était une concurrente d’Équipe Canada WorldSkills au 40e Mondial des métiers, à Calgary. Elle a rapidement gravi les échelons : elle a participé au Forum jeunesse WorldSkills en Jamaïque l’année suivante, puis a servi d’entraîneuse lors du Mondial des métiers 2011, à Londres. Récemment, Isabelle a agi comme interprète au Mondial des métiers 2013, à Leipzig, puis comme facilitatrice au Forum des champions WorldSkills 2014, en Suisse. Elle n’envisage pas de quitter le milieu de la compétition. « J’aime la compétition, car elle m’oblige à me surmonter et elle me permet de me tenir au courant des nouveautés dans l’industrie. Elle m’incite aussi à donner le meilleur de moi-même. »

Guillaume Houde
Chef d'équipe

BIOGRAPHIE :
Guillaume Houde participe à son deuxième Mondial des métiers en tant que chef d’équipe. Il a accompagné Équipe Canada WorldSkills 2013 à Leipzig, en Allemagne, au 42e Mondial des métiers. Il sait ce que signifie d’être concurrent dans une compétition internationale, car il a été membre d’Équipe Canada au Mondial des métiers 2007, à Schizuoka, au Japon. À São Paulo, Guillaume est fier de faire profiter les membres d’Équipe Canada 2015 de ses expériences personnelles et de sa sagesse. « Ma participation à la compétition me permet de me perfectionner continuellement dans le domaine de l’électronique industrielle », d’expliquer Guillaume, qui est titulaire d’un DEC en génie électrique.

ZACHARY LAROSE
ÂGE : 18
MÉTIER : Robotique mobile
 VILLE DE RÉSIDENCE : Hearst, Ontario

BIOGRAPHIE :
Zachary Larose, de Hearst, en Ontario, fait partie d’Équipe Canada en tant que concurrent en robotique. « J’ai toujours eu un intérêt pour la fabrication et l’assemblage de pièces. De plus, j’ai une connaissance approfondie de la technologie de l’information. C’est pourquoi la robotique était un excellent choix pour moi », a expliqué Zachary. Ce dernier, qui fréquente l’École secondaire catholique de Hearst, envisage de poursuivre des études techniques au niveau postsecondaire.

MARC-ANTOINE BETTEZ
ÂGE : 21
MÉTIER : Réfrigération et climatisation
VILLE DE RÉSIDENCE : Hebertville, Québec

BIOGRAPHIE :
Marc-Antoine Bettez participera au concours de la réfrigération et de la climatisation, domaines que connaît très bien sa famille. « Mon père est un technicien en réfrigération et en climatisation. C’est lui qui m’a appris à aimer ce métier, de déclarer Marc-Antoine. C’est un métier complexe qui me permet de toucher à d’autres disciplines, dont l’électricité, la mécanique, la programmation et le soudage. » Marc-Antoine travaille actuellement chez Réfrigération Nordic, où il utilise ses compétences dans tous ces domaines.

KASSANDRA BILODEAU
ÂGE : 20
MÉTIER : Peinture automobile
VILLE DE RÉSIDENCE : St-Sylvestre, Québec

BIOGRAPHIE :
Kassandra Bilodeau est une jeune fille qui est passionnée par la peinture automobile. « J’ai choisi ce métier parce que c’est un domaine qui me plaît énormément, d’indiquer Kassandra. Étant donné que j’aime les voitures et la peinture, j’ai choisi une carrière qui unit ces deux passions. » Son objectif est d’apprendre le plus grand nombre de techniques de peinture possible. Évoluant dans le milieu de la démolition de voitures depuis l’âge de 16 ans, Kassandra espère ouvrir un jour son propre garage.

JUSTIN DAMBITIS
ÂGE : 21
MÉTIER : Tôlerie/Carrosserie
VILLE DE RÉSIDENCE : Calgary, Alberta

BIOGRAPHIE :
Justin Dambitis a étudié au South Alberta Institute of Technology. Il aime réparer les carrosseries de voitures nord-américaines et étrangères parce que ceci l’amène à relever chaque jour « un nouveau défi, car il n’y a pas deux carrosseries accidentées identiques ». Plus tard, Justin souhaite diriger son propre atelier de réparation de carrosserie. Quand il n’est pas à couper, à assembler ou à souder des pièces de métal dans le garage, il s’adonne à des activités de plein air.

RYLAN DEKOK
ÂGE : 20
MÉTIER : Ébénisterie
VILLE DE RÉSIDENCE : Picture Butte, AB

BIOGRAPHIE :
« J’ai toujours pensé que je deviendrais architecte, d’affirmer Rylan Dekok. Jusqu’au jour où j’ai commencé à travailler le bois. » Inspiré par des camarades, Rylan a décidé de participer à des concours, d’abord à son école secondaire, ce qui l’a conduit aux épreuves régionales, provinciales puis aux Olympiades canadiennes. Ce jeune homme, originaire du Sud de l’Alberta, affirme qu’il poursuivra le métier d’ébéniste. « C’est un métier très gratifiant, dit-il. J’espère un jour tenir mon propre atelier de produits d’ébénisterie et de meubles uniques. » Rylan travaille actuellement chez Premiere Woodworking.

TREVOR FANDRICK
ÂGE : 20
MÉTIER : CNC Tournage
VILLE DE RÉSIDENCE : Edmonton, Alberta

BIOGRAPHIE :
Après avoir manipulé des machines à l’école secondaire, Trevor Fandrick a rapidement su qu’il aimait créer des pièces très complexes à partir de matières premières. Il attribue à son enseignant, Darren Roth, son entrée dans ce qu’il appelle une « aventure remarquable ». Avec Roth à ses côtés, Darren a pu perfectionner ses compétences. Il continue actuellement d’apprendre le métier de machiniste. « Mon objectif de carrière est de ne jamais cesser d’apprendre de nouvelles notions », d’indiquer Trevor. D’ailleurs, le perfectionnement continu fait partie de sa stratégie pour gagner au Mondial des métiers 2015. « Que l’on soit un concurrent à un concours ou un étudiant, il faut toujours continuer à accroître ses connaissances, explique-t-il. La formation continue est ce qui nous donne un avantage sur les autres. »

JACOB FLUKER
ÂGE : 21
MÉTIER : Installations électriques
VILLE DE RÉSIDENCE : Fort Saskatchewan, Alberta

BIOGRAPHIE :
Jacob Fluker a toujours pensé qu’un métier était une première étape logique dans sa carrière. Il explique que sa discipline, installations électriques, constitue un tremplin qui va lui ouvrir de nouvelles perspectives. « Compte tenu de l’appui du gouvernement et de l’évolution rapide de l’industrie, il ne fait aucun doute qu’il faut choisir une carrière dans les métiers. » Passionné par ses études en électricité, Jacob aime aussi découvrir d’autres pays. Au cours des trois dernières années, il s’est rendu dans dix pays différents.

MAXIME GAUVREAU
ÂGE : 19
MÉTIER : Carpentry / Charpente
VILLE DE RÉSIDENCE : Terrebonne, Québec

BIOGRAPHIE :
Maxime Gauvreau a obtenu sa formation en charpenterie à Montréal. Il se dit chanceux qu’un de ses enseignants l’ait encadré pendant son cours. « Il disait que j’avais beaucoup de potentiel », explique Maxime, qui travaille actuellement chez Goyer & Lanouette. Plus tard, Maxime souhaite fonder sa propre entreprise. Il fait remarquer que son daltonisme, qui l’a empêché de réussir certains examens essentiels, aurait pu le décourager de poursuivre une carrière dans la charpenterie – mais cela n’a pas été le cas. Maxime participera au concours Charpenterie au sein d’Équipe Canada WorldSkills, en août 2015.

RYAN GREEN
ÂGE : 21
MÉTIER : Entretien de véhicules lourds
VILLE DE RÉSIDENCE : Bowmanville, ON

BIOGRAPHIE :
« La machinerie lourde m’a toujours intéressé », d’indiquer Ryan Green. « J’ai toujours aimé le travail manuel et aimé réparer des choses. » Ryan a eu pour la première fois l’intention de concourir au Mondial lorsqu’il était en 10e année, pendant qu’il assistait à une compétition provinciale. Cette idée l’a suivie pendant plusieurs années. « Je lui ai finalement donné suite pendant mes études collégiales. » Il concourra au sein d’Équipe Canada WorldSkills 2015 dans la discipline Entretien de véhicules lourds.

CARSON GUSTAFSON
ÂGE : 21
MÉTIER : Définition de produit industriel
VILLE DE RÉSIDENCE : Lloydminster, SK

BIOGRAPHIE :
« J’ai su que j’aimais la conception et le dessin dès le premier cycle du secondaire, d’expliquer Carson Gustafson. Je me suis donc inscrit à la Saskatchewan Polytechnic pour faire des études de conception en définition de produit industriel. Cette formation m’a permis de mettre en pratique mes talents ». À son avis, le domaine exige deux grandes compétences, le raisonnement et l’utilisation de documents. « Le raisonnement est à la base du processus de modélisation, puisqu’il faut choisir une solution parmi une multitude d’autres, dit-il. C’est un casse-tête aux variables infinies qui nécessite des décisions rapides, une capacité d’analyse et une gestion du temps. » Carson sait que participer au Mondial des métiers exige beaucoup de travail. « Mes parents ont travaillé fort toute leur vie, et par leur engagement et leur dévouement, j’ai appris et j’ai hérité de plusieurs de leurs traits, lesquels m’aident à m’améliorer comme personne et comme concurrent. »

KAITLYN HOILES
ÂGE : 19
MÉTIER : Soins de beauté
VILLE DE RÉSIDENCE : Kingston, Ontario

BIOGRAPHIE :
C’est son sens de la créativité en esthétique qui a amené Kaitlyn Hoiles à faire des études au St. Lawrence College. Aujourd’hui, Kaitlyn est une spécialiste des soins de beauté. Selon elle, travailler dans le domaine de l’esthétique exige la maîtrise de six des neuf compétences essentielles : la communication orale, le travail d’équipe, la formation continue, la lecture, la rédaction et la capacité de raisonnement. Et parmi elles, c’est la communication orale qui domine. « Il faut être en mesure de comprendre les gens et de communiquer avec eux pour entretenir de bonnes relations avec ses collègues et offrir une belle expérience à ses clients, explique Kaitlyn. Quant à la clientèle, elle doit comprendre les services et les soins à poursuivre à la maison, pour ses besoins et sa sécurité. » En tant que membre d’Équipe Canada WorldSkills 2015, Kaitlyn espère, bien sûr, gagner une médaille à São Paulo, mais aussi y acquérir de l’expérience et mieux se faire connaître.

KENDRICK HOWE
ÂGE : 20
MÉTIER : Plomberie et chauffage
VILLE DE RÉSIDENCE : Monarch, Alberta

BIOGRAPHIE :
Kendrick Howe a d’abord fait une formation en ébénisterie. Il a participé à quatre concours de métiers régionaux et à trois concours provinciaux pour ce domaine. Lorsqu’il est entré au collège, il a plutôt choisi d’étudier la plomberie et le chauffage. Le calcul est la compétence essentielle qu’il continue de perfectionner. La prise de mesures est primordiale dans le métier. Il faut un bon oeil et connaître ses mathématiques. Kendrick est propriétaire d’une entreprise de chauffage et de plomberie, et il continue de participer à des concours. « Mon objectif est d’assurer le succès de mon entreprise », dit-il. Et qui est la personne qui l’a inspiré à poursuivre sa carrière ? « Bill Gates. Il a construit un empire avec des idées. »

ROXANNE KANAK
ÂGE : 21
MÉTIER : Arts graphiques
VILLE DE RÉSIDENCE : Quill Lake, Saskatchewan

BIOGRAPHIE :
Roxanne Kanak participe au concours Infographie. Grâce à la formation qu’elle a acquise à la Saskatchewan Polytechnic, elle a été embauchée chez Wow Factor Media, qui compte six succursales au Canada. Roxanne est devenue une passionnée de l’infographie à l’école secondaire en réalisant un travail communautaire. « Je faisais partie du comité chargé de préparer le livre de l’année. Mon travail consistait à faire la mise en page des photos, d’expliquer Roxanne. J’aimais ce travail au point d’y passer des heures afin d’obtenir les meilleurs résultats possibles. » Originaire d’un village de 400 habitants, Roxanne souhaite maintenant travailler dans de grandes agences de publicité. Elle travaille, étudie et s’entraîne énormément en vue du Mondial des métiers 2015, à São Paulo. De plus, elle dirige une petite entreprise de photographie.

PETER LAUSER
ÂGE : 22
MÉTIER : Mécanicien-monteur industriel
VILLE DE RÉSIDENCE : Calgary, Alberta

BIOGRAPHIE :
Peter Lauser adore le travail manuel. C’est sa grand-mère qu’il l’a inspiré à choisir un métier : « Tes mains sont une mine d’or », lui disait-elle pour le motiver. Il affirme qu’il a choisi le métier qui lui plaît le plus. « Le métier de mécanicien-monteur est celui qui se rapproche le plus du génie mécanique… une discipline que j’ai déjà étudiée », d’indiquer Peter. Il essaie actuellement d’obtenir l’attestation Sceau rouge. Pour cela, il est retourné aux études afin de se perfectionner. « Il est toujours possible d’élargir ses connaissances dans mon domaine. » Quand il n’est pas en train d’améliorer ses compétences, Peter aime bien écouter de la musique classique.

WILLIAM LEBEL
ÂGE : 21
MÉTIER : Administration des systèmes et des réseaux informatiques
VILLE DE RÉSIDENCE : Québec City, Québec

BIOGRAPHIE :
William Lebel est un passionné de la gestion de réseaux depuis de nombreuses années. Il a commencé à programmer et à gérer des systèmes lorsqu’il était à l’école secondaire. Il était alors inscrit au programme PROTIC, dans le cadre duquel sont intégrées les technologies de l’information et des communications dans toutes les matières enseignées. Au cégep, William a rapidement compris qu’il allait faire sa carrière dans la gestion de réseaux. Il travaille déjà dans ce domaine au ministère de l’Énergie et des Ressources naturelles du Québec. Lorsque William n’est pas assis à son ordinateur, il joue au curling et participe à des compétitions.

RYAN LEEDHAM
ÂGE : 20
MÉTIER : Entretien d’aéronefs
VILLE DE RÉSIDENCE : Brookfield, NS / N.-É.

BIOGRAPHIE :
Ryan Leedham est un passionné d’avions. Il admet aussi qu’il a « un penchant pour la mécanique ». Ryan a combiné sa passion et ses compétences en se lançant dans des études en entretien d’aéronefs au NSCC Aviation Institute. Le domaine exige la maîtrise des neuf compétences essentielles, mais l’utilisation de documents demeure primordiale. « Le domaine de l’aviation est grandement réglementé, explique Ryan. Chacune des tâches d’entretien fait l’objet d’une norme écrite. Parcourir, lire et interpréter la multitude de documents sont des fonctions aussi importantes que la livraison du produit fini. » D’ajouter, Ryan : « Je compte obtenir mon brevet de technicien d’entretien d’aéronefs et acquérir le plus d’expérience possible sur différents types d’aéronefs. » Il ne serait pas surprenant qu’il obtienne plus tard un permis de pilote privé.

GABRIEL LÉVESQUE
ÂGE : 20
MÉTIER : Jardinier/paysagiste
VILLE DE RÉSIDENCE : XXX

BIOGRAPHIE :
Gabriel Lévesque a étudié l’aménagement paysager à l’École professionnelle de Saint-Hyacinthe, à l’Immeuble Casavant, à Saint-Hyacinthe. C’est son indépendance et sa créativité, ainsi que le travail en plein air, qui l’ont attiré dans le domaine. Quand il aura acquis plus d’expérience, il compte lancer sa propre entreprise d’aménager paysager et mettre sa passion au profit de ses clients. Gabriel a un conseil à donner à ceux et à celles qui envisagent d’étudier dans ce domaine : « Être fier de ce que l’on fait, voilà la clé du succès. Et il faut s’amuser tout en travaillant », explique-t-il.

BRANDON LIANG
ÂGE : 18
MÉTIER : Technologie automobile
VILLE DE RÉSIDENCE : Camrose, Alberta

BIOGRAPHIE :
Brandon Liang a toujours été un passionné d’automobiles. À l’école secondaire, où il s’orientait vers une carrière en génie, son enseignant en mécanique automobile a remarqué ses capacités dans le domaine et l’a encouragé à participer à une compétition régionale de Skills/Compétences Canada. « Nous avons remporté la médaille d’or à notre premier concours, raconte Brandon. À partir de ce moment-là, j’ai su que je commençais une nouvelle carrière. » Aux Essais canadiens WorldSkills, en janvier 2015, Brandon était l’un de huit Albertains. Il se concentre maintenant en vue de décrocher le titre de champion du monde, au Mondial des métiers, en août. Brandon travaille chez Lamb Ford, où il vit de sa passion pour la réparation de véhicules.

WINSTON LORD
ÂGE : 20
MÉTIER : Électronique
VILLE DE RÉSIDENCE : Mississauga, ON

BIOGRAPHIE :
Winston Lord fait, selon lui, une « fixation » sur l’électronique. Cependant, son obsession n’est pas la seule raison pour laquelle il s’est orienté vers le génie électronique. « Selon mes constatations, les métiers sont les professions qui offrent le plus de stabilité dans une économie en perpétuel changement », d’expliquer Winston. En vue du Mondial des métiers, il cherche à perfectionner une compétence essentielle en particulier, l’utilisation de documents. « Il n’est pas facile d’interpréter divers types de documents et d’utiliser toute l’information qu’ils contiennent. Surtout qu’il faut le faire rapidement et efficacement, ce qui est le point faible de bien des gens. C’est pour cela que je me concentre à améliorer cette compétence. »

TYLER MAGRI
ÂGE : 20
MÉTIER : CNC Fraisage
VILLE DE RÉSIDENCE : Innisfil, Ontario

BIOGRAPHIE :
Tyler Magri sait que le domaine de l’usinage CNC évolue rapidement. « La formation continue, une compétence essentielle, me permet de rester à la hauteur », explique-t-il. Pour Tyler, la mise à jour constante de ses connaissances équivaut « à connaître une quantité incroyable de façons d’usiner une pièce ». Aux côtés de son mentor, Nick Stefano, enseignant de l’usinage à son école, Tyler s’est d’abord intéressé à ce domaine à l’école secondaire où il a acquis les rudiments du métier. « J’ai vite développé un intérêt pour l’usinage et le secteur de la fabrication. M. Stefano m’a toujours encouragé et appuyé, ce qui m’a permis d’en arriver où je suis aujourd’hui. » Tyler a obtenu la note globale la plus élevée au Georgian College, mais il demeure discret à ce sujet. Quelle est la prochaine étape pour Tyler ? « Devenir un apprenti et obtenir mon permis. »

MAXIME MARINEAU
ÂGE : 19
MÉTIER : Robotique mobile
VILLE DE RÉSIDENCE : Hearst, ON

BIOGRAPHIE :
Maxime Marineau est un des deux concurrents originaires de la ville de Hearst, dans le Nord de l’Ontario. Comme son camarade, il est très doué en robotique. Maxime a choisi ce domaine en raison des diverses compétences qu’il nécessite. « La robotique m’a permis d’apprendre beaucoup de notions propres à de nombreux autres métiers et d’améliorer mes aptitudes en fabrication. » Ce n’est que le début d’une longue carrière pour Maxime. « Mes objectifs de carrière sont de commencer à travailler en tant qu’électricien industriel, puis de continuer mes études afin de devenir un ingénieur électricien. »

KARINE OUELLET
ÂGE : 20
MÉTIER : Pâtissier/confiseur
VILLE DE RÉSIDENCE : Québec City, QC

BIOGRAPHIE :
Karine Ouellet a eu l’idée de devenir pâtissière confiseuse en regardant sa mère travailler lorsqu’elle était encore enfant. « Ma mère était boulangère. Elle m’a transmis ses compétences et son amour du métier, de préciser Karine. J’ai suivi des cours lorsque j’étais plus jeune. J’ai très rapidement été transférée dans une classe supérieure destinée à des enfants ayant cinq ans de plus que moi parce que j’apprenais très vite. J’ai compris que ce métier était fait moi. » Karine a appris la pâtisserie à l’École hôtelière de la Capitale. Elle travaille actuellement au Château Laurier, à Ottawa. « Je suis arrivée au niveau que j’ai toujours rêvé d’atteindre. Le travail en équipe est la compétence essentielle qui me servira beaucoup pendant le concours. »

JESSICA PRUNEAU
ÂGE : 21
MÉTIER : Coiffure
VILLE DE RÉSIDENCE : Québec City, QC

BIOGRAPHIE :
Jessica Pruneau représente Équipe Canada WorldSkills 2015 au concours de coiffure. « Je me suis d’abord inscrite à un concours pour vivre l’excitation d’une compétition, explique-t-elle. Je ne savais pas que cela allait me conduire au Mondial des métiers. » Elle attribue son cheminement à un bon réseau de soutien. « Bien des personnes m’ont aidée en cours de route, telles que d’autres concurrents, mes entraîneurs et des membres de l’équipe. » Jessica a toujours su qu’elle allait d’abord faire carrière dans un métier. « Ce choix m’a permis d’entreprendre sans tarder ma carrière, dit-elle. J’ai choisi la coiffure pour son côté créatif. » Armée de sa brosse, Jessica vise à décrocher le titre de championne du monde au Mondial des métiers 2015, à São Paulo.

SÉBASTIEN RÉMILLARD
ÂGE : 19
MÉTIER : Cuisinier
VILLE DE RÉSIDENCE : Québec City, QC

BIOGRAPHIE :
Sébastien Rémillard a suivi une formation dans les arts culinaires. Natif de Winnipeg, il habite maintenant à Québec, où il s’entraîne à temps plein en vue du Mondial des métiers 2015, à São Paulo. Il continue d’être inspiré par l’aspect artistique de la cuisine. « C’est ma passion, de déclarer Sébastien. Mes meilleurs souvenirs sont les effluves venant de la cuisine le jour de Noël. J’essayais de donner un coup de main de temps en temps, mais je faisais plus de dégâts qu’autre chose. Depuis, la cuisine n’a cessé de me passionner. » Sébastien souhaite continuer de concourir, en espérant gagner un jour le Bocuse d’Or. Il veut poursuivre son perfectionnement en suivant des stages en Europe, dans des restaurants trois étoiles du Guide Michelin, pour travailler avec les meilleurs chefs du monde. « Mon objectif est d’être le meilleur possible. »

PATRICIA ROQUE
ÂGE : 17
MÉTIER : Mode et création
VILLE DE RÉSIDENCE : Colombie-Britanique.

BIOGRAPHIE :
Patricia Roque est l’une des plus jeunes concurrentes d’Équipe Canada WorldSkills 2015. À 17 ans, elle a déjà programmé sa carrière dans la mode et la création. « C’est une discipline dans laquelle je me spécialise avec plaisir depuis quelques années », d’expliquer Patricia. Elle pourra montrer l’étendue de ses compétences et de ses talents au Mondial des métiers. « Je dois être en mesure d’appliquer les connaissances que j’ai acquises et de les utiliser pour gagner un avantage durant le concours. » Patricia se sert du succès et de l’expérience de Donna Lu, membre d’Équipe Canada WorldSkills 2013, comme source d’inspiration. « J’ai beaucoup d’admiration pour Donna, dit Patricia, non seulement parce qu’elle a pris part à des concours, mais parce qu’elle ne craint pas les nouvelles expériences. » Au fur et à mesure de sa formation, elle souhaite inspirer d’autres jeunes à se lancer dans la carrière de leurs rêves.

BRENNAN ROY-BERTIN
ÂGE : 21
MÉTIER : Contrôle industriel
VILLE DE RÉSIDENCE : Edmonton, AB

BIOGRAPHIE :
Brennan Roy-Bertin a suivi une formation dans les systèmes de commande industriels au Northern Institute of Technology. Son intérêt pour les métiers est né lorsque, à 17 ans, il a quitté l’Ontario pour faire un apprentissage dans des mines de diamant en Alberta. Il aime apprendre pour perfectionner ses compétences, même si cela représente beaucoup de matière. Il est fier de dire qu’il a suivi 39 cours Siemens. Brennan travaille actuellement chez Aecom. « J’aimerais être embauché par une entreprise et grimper les échelons pour apporter des changements dans l’organisation », de souligner Brennan. Lorsqu’il ne pense pas à sa carrière, il chausse ses patins de hockey ou ses skis.

GABRIEL SANTERRE
ÂGE : 20
MÉTIER : Web Design
VILLE DE RÉSIDENCE : Mascouche region, QC

BIOGRAPHIE :
Déjà tout jeune, Gabriel Santerre savait que la programmation Web l’orienterait vers une carrière dans les technologies de l’information. Il se renseigne constamment sur toutes les nouvelles technologies arrivant sur le marché. « La communauté des programmeurs est vaste, d’expliquer Gabriel. Nous apprenons les uns des autres dans le monde entier grâce à Internet. » Gabriel souhaite contribuer à changer la façon dont nous communiquons et interagissons.

TOMMY ST-MARTIN
ÂGE : 19
MÉTIER : Soudage
VILLE DE RÉSIDENCE : Notre-Dame-des-Prairies, QC

BIOGRAPHIE :
Après ses études au cégep, Tommy St-Martin a choisi de s’orienter vers le soudage afin d’exprimer sa créativité. « Je suis très habile et j’adore le travail manuel », de déclarer Tommy. Ce sont les possibilités d’apprentissage offertes par le soudage qui l’ont attiré dans ce métier. Plus tard, Tommy compte lancer une entreprise, qu’il espère léguer aux générations suivantes. Lorsqu’il n’apprend pas le soudage, Tommy fait de la musculation.

GABRIEL TESSIER
ÂGE : 21
MÉTIER : Jardinier/paysagiste
VILLE DE RÉSIDENCE : Saint-Jean-sur-Richelieu, QC

BIOGRAPHIE :
Gabriel Tessier a étudié à l’École professionnelle de Saint-Hyacinthe, près de sa ville natale, Saint Jean-sur-Richelieu. L’aménagement paysager est à la fois son créneau et sa passion. « Ce métier nécessite des aptitudes tant physiques que mentales, de préciser Gabriel. Non seulement j’éprouve du plaisir à travailler dans cette discipline, mais j’en suis fier aussi. » Il concentre actuellement ses efforts sur sa formation et le concours. Il admet qu’il a un esprit compétitif. « Je participe fréquemment à des épreuves sportives. J’ai décidé de participer à cette compétition pour une simple raison : cette carrière me passionne avant tout. »