Équipe Canada 2011

Aaron Hebb
Ville: Wileville, Nouvelle-Écosse
Métier: Peinture automobile
École/Employeur: Nova Scotia Community College
Objectif de carrière: « Je poursuis mes études en ingénierie et je veux explorer une multitude de nouvelles possibilités d’emploi. »

Aaron se décrit comme une personne créative et toujours prête à relever un défi. Sa carrière en peinture automobile était au départ un passe-temps, qui incluait la construction et l’entretien de camions inscrits à des rallyes. À 16 ans, Aaron s’est construit une voiture à partir de zéro. C’est alors qu’il a décidé d’aller à l’école pour étudier ce métier. Ses cours sur la peinture automobile lui ont permis de découvrir une façon d’utiliser pleinement sa créativité. Pour Aaron, qui possède beaucoup d’imagination, le travail personnalisé qu’il réalise rend son métier particulièrement stimulant et inspirant. Que ce soit à l’étape du décapage, de la peinture ou du marquage, la carrière d’Aaron lui offre d’innombrables occasions d’apprendre. Il travaille maintenant, à titre d’apprenti, dans le domaine de son choix cinq jours semaine. Et, en vue du Mondial des métiers 2011, à Londres, il approfondira davantage son entraînement. Aaron est heureux des occasions que son cheminement professionnel lui a apportées. Il souligne qu’il a fait son tout premier voyage en avion lorsqu’il a participé aux Olympiades canadiennes des métiers et des technologies. Son plan pour assurer sa réussite au Mondial est tout simple : « Je dois surtout rester calme. J’aborde les projets à réaliser dans les concours comme si j’étais au travail. »

Adrian Schut
Ville: Almonte, Ontario
Métier: Robotique mobile
Âge: 16
École/Employeur: Almonte District High School
Objectif de carrière: « Je veux trouver un emploi où je serai heureux de me rendre chaque jour. »

Adrian n’est pas un jeune homme ordinaire. Il habite dans les environs d’Ottawa, dans une ferme, et à 16 ans, il a déjà quelques exploits à son actif. Ce jeune entrepreneur est propriétaire d’une entreprise de charpenterie qu’il exploite lorsqu’il n’est pas à l’école, en train de perfectionner ses compétences en robotique mobile. Son entreprise, Lanark Maple Products, se spécialise dans la fabrication de plumes tournées à la main et de planches à découper. Adrian connaît donc très bien les avantages d’une carrière dans les métiers spécialisés. Ce sont le dévouement et la créativité de ce jeune homme aux talents multiples qui lui ont valu une place au sein d’Équipe Canada 2011. « J’ai choisi de participer aux activités de Skills/Compétences Canada parce que celles-ci me permettent d’apprendre les techniques les plus récentes, dans un environnement plaisant et compétitif. »

Alex Vocal
Ville: Sainte-Justine, Québec
Métier: Menuiserie
Âge: 19
École/Employeur: Armoire Berthiaume Élegance
Objectif de carrière: « J’exerce dans un domaine où je pourrai sans cesse m’améliorer. J’aime me tenir au courant des nouveaux matériaux et des nouvelles méthodes. »

Alex est un jeune homme enthousiaste qui vise la perfection dans tout ce qu’il entreprend. Passionné par son métier, il s’y adonne même durant ses temps libres. Il construit des meubles sur mesure dans un atelier situé dans sa maison. Il travaille dans son domaine depuis plus d’un an déjà. Alex se réjouit à la perspective d’élargir ses connaissances et d’améliorer ses compétences. « Je suis très habile de mes mains, explique-t-il, et j’adore les défis. Ce métier me permet d’en surmonter plusieurs. » Alex travaille au sein du Armoire Berthiaume Élegance, à Québec. Tous les jours, il expérimente de nouvelles méthodes et découvre des matériaux du dernier cri. Le métier d’ébéniste exige du dévouement et de l’adresse, et ce sont principalement ces qualités qui procurent à Alex un sentiment de fierté lorsqu’il termine un travail. À Londres. il souhaite réaliser sa meilleure performance.

Andrew Power
Ville: Conception Bay South, Newfoundland
Métier: Arts graphiques
Âge: 20
École/Employeur: College of the North Atlantic
Objectif de carrière: « Je veux une carrière où je pourrai utiliser ma créativité. »

L’infographie est une profession hautement artistique qui implique la création de produits qui sont visuellement attrayants, informatifs et conviviaux. Andrew savait qu’il voulait travailler dans un domaine qui lui permettrait d’utiliser sa créativité. Immédiatement après obtenu son diplôme en infographie, il s’est fait embaucher par l’agence de publicité The Idea Factory, à St. John’s, à Terre‑Neuve. Andrew aime être en mesure de s’exprimer dans un style personnel dans tous ses travaux. Il est toujours à la recherche de nouvelles occasions de se perfectionner. C’est pourquoi il a travaillé comme bénévole au Mondial des métiers 2009, à Calgary, où il a aidé à installer l’aire du concours Infographie. Il a également participé aux Olympiades canadiennes des métiers et des technologies à quatre reprises, ce qui lui a procuré une précieuse expérience. Il a bien hâte de voyager jusqu’à Londres pour prendre part au 41e Mondial des métiers, où il espère tisser des liens et améliorer ses compétences, tout en représentant sa province d’origine, Terre‑Neuve.

Antoine Corriveau
Ville: Québec, Québec
Métier: Cuisinier
Âge: 19
École/Employeur: École Hôtelière de la Capitale
Objectif de carrière: « Un jour, j’aimerais bien ouvrir mon propre restaurant. Je crois fermement que, pour réussir, il faut choisir un métier qui nous passionne. »

Antoine sait qu’il faut travailler fort pour réussir dans la profession qu’il a choisie. Il attribue son succès à divers facteurs : la discipline, la pratique, sa formation et les concours, qui lui ont permis de se mesurer aux meilleurs de son métier. Il s’est installé à Québec dans le but de perfectionner ses compétences, en travaillant dans certains des restaurants les plus réputés au pays. Très motivé, Antoine suit un programme d’entraînement intensif cinq jours par semaine. Grâce à l’appui de l’École hôtelière de la Capitale, il peut profiter des conseils de professionnels de son domaine. Il adore prendre part à des concours, car ceux-ci lui permettent de mesurer son savoir-faire. C’est d’ailleurs son ardeur au travail qui lui a valu un réel succès aux olympiades. Il tentera de décrocher l’or, de nouveau, au Mondial des métiers 2011, à Londres.

Benjamin Church
Ville: Almonte, Ontario
Métier: Robotique mobile
Âge: 16
École/Employeur: Almonte District High School
Objectif de carrière: « Je veux une carrière qui me permettra d’aider les gens. »

La passion de Benjamin pour la robotique mobile est née de son intérêt pour la science-fiction. Étudiant à rendement supérieur à l’école secondaire, il excelle dans son domaine, ayant de solides dispositions naturelles pour le raisonnement et la résolution de problèmes. Benjamin reconnaît l’importance d’acquérir une multitude de compétences variées et de prendre part à diverses activités. C’est pourquoi il participe activement aux activités de sa communauté et de sa paroisse, il joue au soccer et pratique le judo, et fait partie de plusieurs clubs à l’école. Benjamin et son partenaire en robotique mobile forment la meilleure équipe au Canada. En effet, ils ont remporté la médaille d’or aux concours pronvinciaux de l’Ontario ainsi qu’aux Olympiades canadiennes des métiers et des technologies. Benjamin gère aisément sa vaste gamme d’activités et d’intérêts parce qu’il ne fait que ce qu’il aime vraiment. « Sinon, cela ne vaut pas la peine de s’investir », explique-t-il. Ce jeune homme naturellement performant ne craint pas le stress ni la compétition. Il a bien hâte de se mesurer aux autres équipes à l’épreuve Robotique mobile au Mondial des métiers 2011.

Claude Côté
Ville: Mascouche, Québec
Métier: Technologie automobile
Âge: 21
École/Employeur: Centre Formation Professionnel de l’Automobile de Ste-Thérèse
Objectif de carrière: « Je veux une carrière où l’accès à l’information et à la formation me permettra d’être à la fine pointe de la technologie dans le domaine de l’automobile. »

Claude se décrit comme une personne calme, dévouée et confiante. « J’aime bien rigoler et blaguer, dit-il. Je ne stresse pas facilement. » Il se passionne pour son métier, qui a toujours fait partie de sa vie. En effet, son père est mécanicien, et c’est lui qui l’a initié au métier dès son jeune âge. « Du carburant coule dans mes veines, explique-t-il. Depuis l’enfance, je “trempe” dans le métier. » Il s’est très vite dévoué entièrement à la mécanique automobile, consacrant plus de 60 heures par semaine au travail et aux études. De plus, il effectue des travaux de mécanique à la maison. Claude, qui est très motivé et apprend très vite, a toujours aimé la satisfaction de terminer un travail. Il adore réparer les véhicules usagés pour les faire fonctionner « comme des neufs ». Claude aspire à la meilleure performance à vie, au Mondial des métiers 2011, à Londres. Il compte acquérir le plus de connaissances possible, sachant très bien qu’il s’agit d’un avantage essentiel dans son domaine.

Daniel Hall
Ville: Kamloops, Colombie-Britannique
Métier: Electronique
Âge: 19
École/Employeur: Thompson Rivers University
Objectif de carrière: « Je veux que ma carrière comporte des possibilités de perfectionnement continuel.»

Daniel est un jeune homme passionné, souple, à l’esprit analytique – des caractéristiques importantes pour quiconque veut travailler en électronique, un domaine qui ne cesse de s’étendre. « Mon domaine de spécialisation ne cesse de changer et d’évoluer, explique-t-il. Je me nourris de ma passion pour l’électronique. » C’est dans le décor enchanteur de la Colombie-Britannique que Daniel travaille tous les jours à perfectionner ses compétences, tant à l’école qu’à la maison. Il est inscrit au programme de génie électrique à la Thompson Rivers University et, dans son temps libre, il réalise divers projets personnels. Daniel croit fermement que choisir une carrière que l’on aime est l’ingrédient essentiel à la réussite. Grâce aux concours de Skills/Compétences Canada et à son entraînement en vue du Mondial des métiers 2011, à Londres, Daniel est en mesure de poursuivre sa passion et de se dévouer à son travail.

Dany Montembeaul
Ville: St. Celestin, Québec
Métier: Charpente
Âge: 18
École/Employeur: Qualitech
Objectif de carrière: « Je recherche la perfection dans le travail accompli et j’ai l’intention de créer ma propre entreprise. »

La menuiserie est une discipline exigeante, sur le plan tant physique qu’intellectuel. C’est exactement la raison pour laquelle Dany aime ce métier. Depuis son jeune âge, il savait ce qu’il voulait faire dans la vie. « Il y a toujours quelque chose de nouveau, explique-t-il. Je suis autant fasciné par les anciennes constructions que par ce qui est contemporain. » Dany apprécie tous les aspects de son métier. Aujourd’hui, à 18 ans, il est propriétaire d’un immeuble locatif et y effectue des travaux d’entretien. Il termine ses études de menuiserie au Centre de formation Qualitech et sera bientôt sur le marché du travail à temps plein. Par-dessus tout, Dany est impatient de démarrer sa propre entreprise. Personne active et dynamique, il pratique plusieurs sports et travaille sur sa moto dans ses temps libres.

Dominic Fortin
Ville: Québec, Québec
Métier: Jardinier-paysagiste
Âge: 19
École/Employeur: Centre de Formation Professionelle Fierbourg
Objectif de carrière: « Dans ma vie professionnelle, je recherche un sentiment de travail accompli.»

La passion de Dominic pour l’aménagement paysager est née de son intérêt pour les machines et le plein air. Dans ses temps libres, il a toujours aimé travailler avec les voitures, les motoneiges et les motocyclettes. Depuis 2007, Dominic gère avec succès la firme d’entretien qu’il a fondée après avoir terminé son DEP. Il offre à sa clientèle divers services en aménagement paysager. Il a su élargir la gamme de services offerts par son entreprise. Doté d’un bon sens de l’organisation et d’une grande capacité à visualiser les travaux, il apprécie le sentiment de fierté et d’accomplissement qu’il ressent une fois sa journée de travail terminée. Le jardinier-paysager doit savoir combiner créativité et travail manuel. Ce métier convient parfaitement à une personne créative et énergique comme Dominic. C’est un peu le hasard qui l’a amené à participer à ses premières compétitions, mais il se prépare de façon méticuleuse au Mondial, car il sait qu’il rivalisera avec les meilleurs au monde.

Gabriel Thérien
Ville: Brossard, Québec
Métier: Mécatronique
Âge: 21
École/Employeur: Collège Ahuntsic
Objectif de carrière: « Je veux une carrière diversifiée et riche en défis, qui me permettra d’acquérir de nouvelles connaissances et compétences »

La mécatronique est un domaine multidisciplinaire qui combine des éléments de la mécanique, de l’électronique et de l’informatique. Cette diversité alimente l’intérêt de Gabriel. Puisqu’il s’agit d’un domaine qui évolue rapidement, les spécialistes de la mécatronique doivent tenir leurs connaissances à jour et perfectionner leurs compétences. Gabriel attribue la qualité de son éthique au travail à sa formation en génie électrique. Il cherche constamment à se dépasser et à mettre ses connaissances à l’épreuve. Selon lui, il est important de choisir une carrière adaptée à ses forces et à ses goûts. Doté d’un bon sens de l’initiative, Gabriel est convaincu qu’il pourra surmonter n’importe quel défi qui pourrait survenir au Mondial des métiers 2011. « Chaque compétition comporte des défis, et le projet à réaliser est toujours une surprise. Je me réjouis à la perspective de me surpasser. »

Guillaume Parent
Ville: Québec, Québec
Métier: Administration des systèmes et des réseaux informatiques
Âge: 20
École/Employeur: Cégep Limoilou
Objectif de carrière: « Je veux que ma carrière me permette d’apprendre et d’acquérir sans cesse de nouvelles compétences. »

Guillaume a toujours été fasciné par les ordinateurs. Jeune, il regardait attentivement son père travailler devant le sien. Depuis qu’il a reçu son tout premier appareil, il est captivé par l’univers très complexe des logiciels et des réseaux; il s’informe des plus récents programmes en plus de créer les siens. Actuellement, Guillaume travaille à titre de programmeur au ministère de la Justice du Québec. Chaque jour, il apprécie la collaboration des membres de son équipe avec lesquels il peut échanger des idées et explorer de nouvelles possibilités dans son domaine. Véritablement passionné par son métier, Guillaume cherche sans cesse à améliorer ses compétences.Il a hâte de mettre ses capacités à l’épreuve et de se prouver qu’il peut être l’un des meilleurs jeunes spécialistes de son domaine, au Mondial des métiers 2011, à Londres.

Hubert Gravel
Ville: St. Romuald, Québec
Métier: Service de restauration
Âge: 20
École/Employeur: Centre de Formation Professionelle Fierbourg/td>
Objectif de carrière: « Je veux que ma carrière me permette de profiter de la vie et d’aider d’autres personnes à apprécier le momentprésent. »

Hubert n’a pas toujours su ce qu’il voulait faire dans la vie, mais a toujours été par ailleurs assuré d’une chose : il devait aimer son travail au jour le jour. Armé d’une attitude positive à toute épreuve, il était prêt à essayer divers métiers, à prendre des risques et à acquérir de nouvelles compétences. C’est près avoir expérimenté le service de la restauration qu’il a acquis la certitude d’avoir trouvé sa voie. Hubert aime aider les gens à profiter des avantages du restaurant pour se détendre et partager un bon repas. L’excellence du service est essentielle, car c’est la serveuse ou le serveur qui établit le lien privilégié entre la cuisine et les convives. Déterminé, Hubert s’applique tous les jours à perfectionner son savoir-faire. Il travaille au Panache, restaurant membre du réseau Relais & Châteaux, à Québec.

Jenica Bubar
Ville: Riverview, New Brunswick
Métier: Soins de beauté
Âge: 20
École/Employeur: Medes College
Objectif de carrière: « J’aimerais exploiter mon propre centre de soins corporels ou encore devenir enseignante. »

Jenica est une jeune fille énergique et pleine d’entrain. Elle sait exactement ce qu’elle veut faire. Peu après avoir entrepris ses études en esthétique, elle s’est rendue compte qu’elle venait de découvrir sa passion. Depuis, elle se dévoue entièrement à son métier. Elle apprécie les tâches variées ainsi que les interactions que comportent les soins de beauté. S’appuyant sur sa propre expérience, elle recommande aux autres jeunes d’explorer toutes les options qui s’offrent à eux pour déterminer ce qui leur convient le mieux. Jenica travaille actuellement pour France Michaud, fondatrice du Medes Esthetik and Laser Spa, au Nouveau-Brunswick. Bientôt, elle travaillera à temps plein tout en s’entraînant en vue de sa participation au Mondial des métiers 2011, à Londres. Médaillée d’or aux concours provinciaux et aux Olympiades canadiennes des métiers et des technologies, Jenica est fière d’être membre d’Équipe Canada 2011.

Jonathan Sinke
Ville: Jordan Station, Ontario
Métier: Ébénisterie
Âge: 21
École/Employeur: Conestoga College
Objectif de carrière: « J’aimerais lancer ma propre entreprise d’ébénisterie. »

C’est dans sa ville natale de Jordan Station, en Ontario, que Jonathan a commencé à travailler le bois, dans un atelier à la maison. Jeune homme ambitieux qui aimait bien le travail manuel, Jordan appréciait le processus complexe de la conception, de la confection et de l’installation de meubles et d’armoires. En peu de temps, le passe-temps qu’était le travail du bois est devenu une véritable passion. Jonathan espère avoir un jour sa propre entreprise. Il sait que les activités de Skills/Compétences Canada lui fournissent des occasions d’acquérir les compétences nécessaires à ce projet. « Les récits d’anciens concurrents et concurrentes qui ont démarré leur propre entreprise après avoir participé au Mondial des métiers m’ont grandement inspiré », dit-il. Son domaine de spécialité regorge de possibilités de carrière. Présentement, il partage son temps entre ses études en ébénisterie au Collège Conestoga et son travail à titre d’apprenti chez Old Mills Artisans, où il construit des armoires et des meubles faits sur mesure. Jonathan est heureux à la perspective de participer au Mondial des métiers 2011, à Londres. « Je veux voir où je me situe par rapport aux meilleurs jeunes ébénistes du monde entier. »

Katy Delisle
Ville: Chateauguay, Québec
Métier: Mode et création
Âge: 20
École/Employeur: École des métiers des Faubourgs de Montréal
Objectif de carrière: « J’aimerais surtout travailler pour des spectacles, des films et des pièces de théâtre. Je veux continuer à apprendre. »

Katy aime être débordée de travail. Elle ne cesse de concevoir et de confectionner des vêtements. Elle a toujours une multitude de travaux en cours. Sa profession requiert un haut niveau d’exactitude et de créativité. C’est un domaine en pleine évolution qui réunit des méthodes traditionnelles et des techniques de conception assistée par ordinateur.Elle est déterminée à toujours rester à l’affût de nouvelles occasions d’apprendre et à se surpasser. En ce moment, elle se perfectionne en Dessin de patron, à Montréal. En outre, elle accepte des contrats de conception, et veille à faire preuve d’imagination et d’originalité dans tous ses travaux personnels et professionnels.Katy se réjouit à la perspective de se mesurer à des jeunes de partout au monde dans le cadre du concours en technologie de la mode, au Mondial des métiers 2011, à Londres.

Kaylyn Mack
Ville: Regina, Saskatchewan
Métier: Coiffure dames/hommes
Âge: 21
École/Employeur: Richard’s Beauty College
Objectif de carrière: « Je veux me réveiller chaque matin en ayant hâte d’aller travailler. Je veux que mes clients adorent leur chevelure autant que moi j’ai eu du plaisir à créer leur coiffure. »

Jeune Saskatchewanaise dynamique, Kaylyn a une personnalité des plus captivantes. Elle est aussi la meilleure des jeunes coiffeuses au pays. Kaylyn continue de prendre part aux concours afin de rester à l’affût des tendances. Elle a pris part aux activités de Skills/Compétences Canada pour la première fois il y a cinq ans. Depuis, elle a participé quatre fois aux Olympiades canadiennes des métiers et des technologies. Son engagement à l’égard de l’organisation à un jeune âge a alimenté sa motivation à devenir la meilleure, puisqu’elle voyait les concurrents les plus âgés se qualifier pour participer au Mondial des métiers. Sa motivation, qui ne cesse de s’accroître, et sa volonté de se perfectionner ont inspiré d’autres jeunes coiffeuses et coiffeurs de partout au pays. Et qu’aime-t-elle de son métier ? Sa réponse est toute simple : « Je contribue à rendre les gens heureux. »

Luke Moore
Ville: Innisfail, Alberta
Métier: Fraisage CNC
Âge: 21
École/Employeur: Southern Alberta Institute of Technology (SAIT Polytechnic)
Objectif de carrière: « J’aimerais travailler à mon compte et améliorer mes compétences rattachées à mon métier. »

Luke attribue la plupart des compétences qu’il possède au fait qu’il a grandi dans une ferme familiale, en Alberta. C’est là qu’il a appris l’importance et les récompenses du travail soutenu. Luke continue de donner un coup de main à sa famille chaque fois qu’il le peut. Il n’est pas surprenant d’apprendre que le travail manuel est l’un des aspects préférés du métier qu’il a choisi. La construction de petites pièces et la munitie sont caractéristiques du tournage CNC, et l’exactitude que requiert ce métier en fait un choix idéal pour Luke. Ce dernier sait que son domaine de spécialisation exige un perfectionnement soutenu. Luke encourage les autres jeunes à tenir compte des conseils qu’ils reçoivent dans le cadre de leur formation. Selon lui, il est toujours possible d’améliorer ses compétences. C’est d’ailleurs l’une des nombreuses raisons pour lesquelles il a hâte de se mesurer à la concurrence au Mondial des métiers 2011, à Londres.

Marc-André Lambert
Ville: Mirabel, Québec
Métier: Tôlerie
Âge: 21
École/Employeur: André Gagnon Aluminium
Objectif de carrière: « Je recherche trois choses dans une carrière, épanouissement de soi-même, faire face aux responsabilités et relever des défis. »

C’est son expérience en tant que couvreur qui a conduit Marc-André à poursuivre des études en ferblanterie-tôlerie. « Je voulais tout connaître au sujet des divers types de toiture», explique-t-il. Il reconnaît que le domaine est riche en possibilités pour quiconque veut créer sa propre entreprise. Optimiste et travaillant, Marc-André a excellé dans ses études. « Je me suis fait un point d’honneur de ne jamais manquer de cours afin d’obtenir le maximum d’information et de conseils. II faut de la patience pour apprendre de nouvelles compétences; on ne peut pas tout assimiler en un seul jour », dit-il. Surtout, Marc-André aime vraiment ce qu’il fait. Il apprécie le travail manuel, aime travailler au sein d’une équipe et pratiquer son métier dans les hauteurs. Calme et sûr de ses compétences, Marc-André est prêt à relever les défis que lui réservera le Mondial des métiers 2011, à Londres, où il tentera de se surpasser.

Marie-Eve Lazure
Ville: La Prairie, Québec
Métier: Pâtisserie / confiseur
Âge: 20
École/Employeur: Centre Formation Jacques-Rousseau
Objectif de carrière: « Je recherche, dans ma carrière, la passion et la réalisation de mon potentiel. »

Marie-Ève s’est inscrite aux olympiades régionales par pur amour de la pâtisserie. De nature persévérante – toujours prête à apprendre et à se perfectionner –, elle étudie à temps plein tout en se préparant au Mondial des métiers. Créative et inventive, elle apprécie ce métier qui exige à la fois de l’imagination et un sens de l’innovation pour concocter des saveurs exquises et complexes.Selon Marie Ève, c’est un défi constant que de rester à l’affût des plus récentes tendances et nouveautés de l’industrie. Elle est fière de son cheminement et a bien hâte de se mesurer aux autres concurrentes et concurrents, à Londres.

Maxime Piché
Ville: Laval, Québec
Métier: Plomberie et chauffage
Âge: 19
École/Employeur: Polymécanique
Objectif de carrière: « Tous les matins, j’ai hâte de me lever et de me rendre au travail pour faire un métier que j’adore. »

Pour Maxime, la plomberie allait de soi puisque son père et ses deux frères exercent ce métier. Son choix de carrière est aussi attribuable à son amour du travail manuel. « Les métiers spécialisés ont de l’avenir », de préciser le jeune diplômé de l’École polymécanique de Laval.Désirant approfondir ses connaissances et étant de nature compétitive, Maxime explique que les Olympiades lui ont permis de découvrir ses talents et de développer sa confiance en lui. Il excelle dans dans les situations où la pression est forte, et il mise sur sa rapidité et sa précision pour tirer le meilleur parti de son savoir-faire. Maxime se dit fin prêt à se mesurer aux meilleurs de sa discipline au Mondial des métiers.

Michael Anthony Christensen
Ville: Chilliwack, Colombie-Britannique
Métier: Définition de produit industriel
Âge: 19
École/Employeur: RMS Ross Corporation
Objectif de carrière: « Je veux me réveiller chaque matin en ayant hâte d’aller travailler. J’aimerais un jour être propriétaire d’une entreprise d’ingénierie structurale. »

Michael est un concurrent déterminé qui croit qu’il est important de trouver un métier qu’on aime, de travailler fort à acquérir les compétences requises et de ne pas abandonner. Voilà ce qu’il a fait à l’égard du dessin industriel. Ce choix de carrière lui est venu tout naturellement puisqu’il a toujours aimé ce domaine. Il a maintenant transformé sa passion en cheminement professionnel : il travaille chez RMS Ross Corporation, concepteur, fabricant et distributeur d’une vaste gamme de machines pour l’exploitation minière. Son choix de carrière lui permet de concevoir et de créer, volet qui convient parfaitement à sa curiosité et à sa nature créative. Que fait Michael à la fin de ses journées stimulantes et riches en défis ? Il met à profit ses compétences en mécanique pour réparer sa voiture. Michael a bien hâte de participer au Mondial des métiers 2011.

Michael Demers
Ville: Saint-Valère, Québec
Métier: Contrôle industriel
Âge: 19
École/Employeur: Cégep de Victoriaville
Objectif de carrière: « Je veux une carrière qui sort de l’ordinaire. J’aime que mon travail soit différent tous les jours. »

Michaël possède un esprit très compétitif. Depuis toujours, il pratique une grande variété de sports, mais il aime en particulier le hockey, le football et le soccer. Son intérêt pour le contrôle industriel découle de sa volonté de comprendre la complexité et le fonctionnement des appareils électriques. Il étudie actuellement en électronique industrielle au Cégep de Victoriaville.Michaël aime apprendre et il apprécie ses cours. Il est bien informé des plus récentes innovations dans son domaine d’études. Et comment aborde-t-il les défis que comportent les olympiades ? « Je réfléchis avant de commencer à travailler. J’ai de la facilité à comprendre le travail à accomplir. » Fort de son désir de vivre des expériences hors du commun et de sa passion pour la compétition, Michaël a hâte de se mesurer aux autres concurrentes et concurrents au Mondial des métiers.

Mikael Hudon
Ville: Magog, Québec
Métier: Soudage
Âge: 21
École/Employeur: Piervan
Objectif de carrière: « Dans ma carrière, je veux des défis et de la variété. J’adore travailler de mes mains. »

Mikael aime les activités de plein air et se passionne pour l’escalade. Il est titulaire d’un diplôme en soudage-montage et a également obtenu une attestation de spécialisation professionnelle (ASP) en soudage haute-pression. Il peut maintenant faire bénéficier Piervan, une entreprise d’entretien mécanique, de ses connaissances en soudage. Mikael apprécie l’habileté manuelle qu’exige son domaine de spécialisation. Il aime travailler avec le métal en fusion, dans le cadre du soudage, et le fait de tenir dans ses mains le produit fini de son travail lui procure une grande satisfaction. Il soutient avoir tiré profit des discussions qu’il a eues avec des experts en soudage lors des olympiades. Il a su écouter attentivement leurs conseils et les a observés au travail. Ses enseignants sont une grande source d’inspiration pour lui.

Nicolas Richard
Ville: Trois-Rivières, Québec
Métier: Briquetage-Maçonnerie
Âge: 20
École/Employeur: Qualitech
Objectif de carrière: “Je veux commencer ma propre compagnie de briquetage et maçonnerie ou enseigner mon métier spécialisé à l’école que je représente maintenant.”

Nicolas adore son travail, en particulier l’aspect physique qu’il comporte. Il apprécie le fait que la maçonnerie lui permet de travailler dehors et qu’elle requiert de la créativité. Persévérant et discipliné, Nicolas fournit un effort soutenu dans tous ses travaux.Son entraîneur, Gilles Sanscartier, qu’il n’hésite pas à présenter comme sa source d’inspiration, l’a encouragé à participer aux Olympiades. « Je prends part au Mondial parce que je veux être le meilleur. Mon but est de rapporter une médaille d’or au Canada; je n’abandonne jamais », explique-t-il. Nicolas travaille actuellement dans l’industrie comme apprenti-briqueteur. Il se réjouit à la perspective de relever les défis que lui réservera le Mondial des métiers 2011, à Londres.

Nigel Renschler
Ville: Stettler, Alberta
Métier: Tôlerie – Carrosserie
Âge: 19
École/Employeur: Southern Alberta Institute of Technology (SAIT Polytechnic)
Objectif de carrière: « J’aimerais avoir une occupation stable, mais qui m’oblige à améliorer mes connaissances chaque jour. »

Nigel est du genre de personnes qui n’arrêtent pas un instant. Lorsqu’il n’est pas en train de perfectionner ses compétences, il joue de la musique, fait du camping ou du motocross. Nigel a pour but d’apprendre quelque chose de nouveau tous les jours, tant au travail que dans le cadre de son entraînement. Ce désir d’en apprendre toujours plus est l’une des raisons pourquoi il se réjouit à la perspective de participer au Mondial des métiers 2011, à Londres. Étudiant au SAIT Polytechnic et travaillant à l’atelier Brennan Autobody à Stettler, en Alberta, Nigel exerce ses compétences et les améliore en travaillant de ses mains tous les jours. De bonne nature et détendu, il n’a aucune difficulté à interagir avec la clientèle. « Ce que je préfère, c’est voir l’expression des gens lorsqu’ils constatent à quel point leur voiture a été embellie », dit-il.

Riley Van Ryswyk
Ville: Surrey, Colombie-Britannique
Métier: Web Design
Âge: 17
École/Employeur: Earl Marriott Secondary
Objectif de carrière: « Je veux obtenir un diplôme en ingénierie pour avoir une multitude de nouvelles possibilités d’emploi. »

Âgé de 17 ans, Riley prend part aux activités de Skills/Compétences Canada depuis la 9e année. « C’est en participant aux concours de l’organisme que j’ai pu apprendre de nouvelles techniques, explique-t-il. Après ma première participation, je voulais en savoir davantage, participer de nouveau aux concours et obtenir de meilleurs résultats. » Maintenant en 12e année, il s’entraîne en vue de sa participation au Mondial des métiers. Riley aime depuis toujours travailler avec les ordinateurs. Lorsqu’il n’est pas en train de s’entraîner, il s’amuse à bâtir de nouveaux produits. Selon lui, son domaine de spécialisation lui permet d’apprendre constamment de nouvelles choses. « J’aime le fait que ce domaine soit en perpétuelle évolution. » Riley excelle dans les compétitions, car il gère bien la pression en demeurant concentré et détendu. C’est solidement armé de ses compétences en programmation et en conception qu’il participera au Mondial des métiers 2011.

Ryan Gomes
Ville: Cambridge, Ontario
Métier: Entretien d’aéronefs
Âge: 21
École/Employeur: Centennial College
Objectif de carrière: « Je veux une carrière qui sera stimulante et qui me permettra de voyager aux quatre coins du monde. »

Ryan Gomes est un ambitieux jeune homme de 21 ans de Cambridge, en Ontario, qui se prépare à une vie riche en possibilités au sein d’un domaine hautement spécialisé. En 2009, il a décroché la médaille d’or aux Olympiades canadiennes des métiers et des technologies. Passionné pour son métier, Ryan cherche à explorer le plus grand nombre possible de volets de sa spécialité. Il est membre de la Aircraft Maintenance Engineers Association of Ontario et du Réseau aéronefs amateur Canada. En outre, il travaille pour Air Partners Inc., à l’aéroport de Buttonville (Toronto). Selon Ryan, l’un des aspects intéressants de son métier est d’avoir le privilège de travailler avec de la machinerie très coûteuse que seules les personnes possédant des connaissances et des compétences spécialisées peuvent utiliser. Et pourquoi participe-t-il au Mondial des métiers ? « Pour y livrer ma meilleure prestation et pour montrer au monde entier que le Canada possède une industrie aérospatiale exceptionnelle. »

Sean Donnan
Ville: Leduc, Alberta
Métier: Réfrigération et Climatisation
Âge: 21
École/Employeur: Northern Alberta Institute of Technology (NAIT)
Objectif de carrière: « Je veux réaliser mon plein potentiel. Je cherche une occupation qui me permettra, chaque matin, d’avoir hâte d’allertravailler. »

Sean s’est d’abord intéressé à son métier parce que son père était propriétaire d’une entreprise de réfrigération. Ayant vu ce dernier lancer et exploiter avec succès une entreprise, son propre choix de carrière s’est fait tout naturellement. En peu de temps, Sean s’est rendu compte à quel point il aimait ce travail. Il travaille maintenant à temps plein tout en poursuivant sa formation au Northern Alberta Institute of Technology. Sean adore le domaine de la réfrigération. Son travail lui procure sans cesse de nouvelles expériences qui lui permettent de mettre en application ses connaissances, et ce, de différentes façons tous les jours. Ce qu’il préfère toutefois, c’est travailler de ses mains et pouvoir constater l’évolution de son travail. Sean se réjouit à la perspective de participer au Mondial des métiers 2011, à Londres, et a bien hâte aux voyages, aux occasions d’apprentissage et aux moments excitants que lui procurera la recontre.

Simon Laflamme
Ville: St. Augustin-de-Desmaures, Québec
Métier: Jardinier-paysagiste
Âge: 21
École/Employeur: Centre de Formation Professionelle Fierbourg
Objectif de carrière: “Dans ma carrière, je veux faire un nom pour moi-même et je recherche à faire une différence”.

Simon est positif et énergique, en particulier dans le cadre de son travail de jardinier-paysagiste. « J’ai choisi ce métier parce que j’aime travailler dehors et réaliser des travaux d’envergure, explique-t-il. Je suis très fier lorsque les gens sourient en voyant le résultat de mes efforts. » Simon aime bien travailler en équipe, ce qui lui permet de puiser son inspiration auprès de ses collègues.En plus d’occuper un emploi à temps plein, Simon accepte des travaux qu’il exécute durant la fin de semaine. Diplômé du Centre de formation professionnelle Fierbourg, Simon se réjouit à la perspective d’utiliser son endurance physique et mentale dans un nouvel environnement rempli de défis. Le Mondial des métiers 2011, à Londres, sera pour lui l’occasion d’exploiter ses talents personnels.

Steven Heidel
Ville: Prince Albert, Saskatchewan
Métier: Solutions logicielles pour les entreprises
Âge: 19
École/Employeur: Université de Saskatchewan
Objectif de carrière: « Je veux une carrière où je serai appelé à résoudre des problèmes et où je participerai à la prise de décisions.»

Doté d’un bon sens de l’organisation et d’une approche logique à la résolution de problèmes, Steven est inscrit au baccalauréat en Informatique, à l’Université de la Saskatchewan. De plus, il gère une petite firme de solutions Web pour entreprises. Selon Steven, sa passion pour l’informatique est attribuable à l’évolution constante du domaine et à son applicabilité à une multitude de disciplines. « Il y a toujours quelque chose à apprendre en informatique, explique-t-il. Pour réussir dans ce domaine, il faut vouloir améliorer sans cesse ses compétences. » C’est pourquoi il se tient au courant des plus récents progrès et apprend les nouveaux concepts. Amateur de voyages et très performant en dépit de la pression, Steven aura recours à ses compétences sans cesse croissantes pour le concours solutions logicielles pour les entreprises au Mondial des métiers 2011, à Londres.

Thierry Lecours
Ville: Repentigny, Québec
Métier: Mécatronique
Âge: 21
École/Employeur: Collège Ahuntsic
Objectif de carrière: « Je veux une occupation où je peux être actif. J’aime la variété que procure mon travail. »

Thierry est un jeune homme très motivé et très actif. Il a toujours envie de bouger, et il pratique divers sports dans ses temps libres. Pour lui, choisir un métier spécialisé était tout naturel puisqu’il aime le travail manuel. Il veut aussi mettre à profit les connaissances et les compétences acquises en génie électrique. La mécatronique était un choix idéal pour lui. La combinaison du travail physique et du travail mental lui procure la variété qu’il recherche dans une profession.Thierry excelle dans les travaux réalisés sous pression et se réjouit à la perspective de se retrouver dans un environnement de compétition où le délai est limité. Il a hâte de mettre à profit son expérience personnelle et professionnelle et d’atteindre un nouveau sommet au Mondial des métiers 2011, à Londres.

Timothy Twa
Ville: Calgary, Alberta
Métier: Installation électrique
Âge: 21
École/Employeur: Southern Alberta Institute of Technology (SAIT Polytechnic)
Objectif de carrière: « Je veux une carrière qui me passionne et qui me permette de m’adonner aux choses que j’aime, c’est-à-dire les voyages, la motoneige et la moto hors route. »

Timothy, qui a grandi sur la côte Ouest du Canada, est amateur de plein air. Il profite de son temps libre pour faire de la randonnée ou encore pour chasser, pêcher ou faire du camping. Récemment, Timothy a parcouru la Piste de la côte Ouest, une randonnée très exigeante de 77 kilomètres qui longe la côte échancrée du Pacifique. Il a aussi parcouru en canot le circuit du parc provincial du lac Bowron, qui compte 116 kilomètres de lacs et cours d’eau. Timothy recherche pour sa carrière cette même passion pour de nouvelles expériences stimulantes. Les défis que comporte l’électricité – ses mystères et sa complexité – en font une expérience unique. Il a terminé quatre années de formation technique en électricité de construction et met maintenant à profit ses compétences en tant que chef d’équipe pour l’installation de la nouvelle section du train léger sur rail de Calgary. Timothy se réjouit à la perspective de toujours améliorer ses connaissances et de vivre l’esprit de compétition au Mondial des métiers 2011, à Londres.

Tom Middlebro
Ville: Guelph, Ontario
Métier: Imprimerie offset
Âge: 20
École/Employeur: Cober Evolving Solutions
Objectif de carrière: « Je veux avoir un emploi où j’aurai hâte de me rendre tous les jours, car j’aime mon métier. »

Tom, jeune homme de 20 ans originaire de Guelph, en Ontario, explique que c’est par hasard qu’il s’est découvert un vif intérêt pour l’impression offset. « J’ai pris part à un concours au Collège parce que j’avais suivi quelques cours sur ce type dl’impression dans le cadre de mon programme en conception graphique. » Tom, qui apprend vite, a depuis poussé sa formation en vue de perfectionner ses compétences. Il travaille à plein temps à améliorer sa connaissance de l’impression, ce qui inclut un programmme d’entraînement intensif qui le mènera de par le pays puis au Mondial des métiers 2011, à Londres. Ce qu’il aime surtout, c’est de travailler avec un grand appareil au potentiel de création infini. En outre, Tom aime travailler avec la communauté de travailleurs et de travailleuses de l’imprimerie, un réseau très branché. Il espère que d’autres jeunes, à la recherche d’une carrière, découvriront à leur tour les possibilités et les avantages des métiers spécialisés. « Si vous aimez ce que vous faites, vous ne travaillerez pas une seule journée de votre vie. Il y a des carrières géniales dans les métiers et les technologies. »