Mécanique automobile
Mécanique automobile

Mécanique automobile

Mécanique automobile

Les mécaniciens et mécaniciennes d’automobiles réparent et entretiennent des automobiles, des camions et d’autres véhicules à moteur au moyen d’appareils de test et d’outils de toutes sortes. Ils emploient couramment des appareils de diagnostic informatique, comme les analyseurs de moteur à infrarouge, les vérificateurs de bougies d’allumage et les compressiomètres. Pour les réparations, ils utilisent aussi toute une panoplie d’outils, telles que les clés pneumatiques, les tours, les rectifieuses, les vérins, les élévateurs et les appareils d’entretien électronique. En plus de réparer les véhicules endommagés ou défectueux, les mécaniciens effectuent l’entretien courant et la maintenance préventive des véhicules : équilibrage et rotation des pneus, remplacement des filtres, vidange d’huile, graissage et mise au point. Ils installent aussi des pièces telles que les silencieux, les amortisseurs, les tuyaux d’échappement et les ressorts. Les réparations et l’entretien doivent être exécutés conformément à des normes de sécurité très strictes.

L’usage croissant d’appareils complexes de réparation et d’entretien, et l’évolution technique des composants d’automobiles font que les mécaniciens ont de plus en plus intérêt à connaître l’électronique. En fait, l’évolution technique des moteurs, des transmissions et des suspensions, ainsi que l’utilisation croissante de composants électroniques, sont en train de transformer les fonctions du mécanicien en celles d’un technicien dont une part importante de la tâche est de diagnostiquer les problèmes des véhicules.

Fonctions principales

Les mécaniciens, les mécaniciennes, les réparateurs et les réparatrices de véhicules automobiles, de camions et d'autobus exercent une partie ou l'ensemble des fonctions suivantes :

  • vérifier les commandes et discuter avec les surveillants des travaux à exécuter;
  • observer le fonctionnement des moteurs en marche, effectuer les essais routiers et vérifier les éléments et les circuits des véhicules à l'aide d'appareils de diagnostic informatisés et autres appareils, pour repérer et isoler les défectuosités;
  • régler, réparer ou remplacer, au moyen d'outils manuels ou d'autres équipements spéciaux, les pièces ou éléments défectueux de divers systèmes du véhicule, comme les circuits d'alimentation en carburant, les dispositifs de freinage, les mécanismes de direction et de suspension, les moteurs et les groupes propulseurs, les systèmes d'échappement et les dispositifs antipollution, les systèmes de climatisation et de régulation de la température de l'habitacle et les systèmes électriques et électroniques;
  • faire l'essai des systèmes réparés et les régler selon les spécifications de bon fonctionnement du manufacturier;
  • effectuer des activités d'entretien périodique, telles que la vidange d'huile, la lubrification et la mise au point;
  • discuter avec les clients des opérations effectuées, de l'état général des véhicules et des réparations qui devront être faites dans l'avenir.

Employeurs potentiels

  • Ateliers de réparation
  • Concessionnaires automobiles
  • Entreprises du secteur industriel ou manufacturier
  • Travail autonome

Exemples d’appellation d’emploi

  • Monteur de véhicules
  • Mécanicien, mécanicienne de climatiseurs automobiles
  • Mécanicien, mécanicienne d’automobile
  • Technicien, technicienne à l’entretien et à la réparation d’automobiles
  • Réparateur, réparatrice de moteur
  • Mécanicien, mécanicienne de boîtes de vitesse

Compétences essentielles

  • Lecture des textes
  • Utilisation des documents
  • Capacité de raisonnement (Pensée critique)

Pour voir les profiles des compétences essentielles au complet, cliquez ici

Formation requise

  • Un diplôme d'études secondaires est habituellement exigé.
  • Un apprentissage de quatre ans comme mécanicien de véhicules automobiles ou plus de quatre ans d'expérience de travail dans le métier ainsi qu'une formation spécialisée en technique de l'automobile, en milieu scolaire ou industriel, sont exigés pour l'obtention d'un certificat.
  • Un certificat de qualification de technicien à l’entretien et à la réparation d’automobiles est obligatoire en Nouvelle-Écosse, à l'Île-du-Prince-Édouard, au Nouveau-Brunswick, au Québec, en Ontario, en Alberta et en Colombie-Britannique. Il est offert dans les autres provinces et territoires, mais il est facultatif.
  • Le certificat de qualification de technicien à l’entretien et à la réparation d’automobiles dans le domaine des circuits d’alimentation en carburant et des systèmes électriques et électroniques est obligatoire au Nouveau-Brunswick et en Ontario. Pour la qualification relative aux boîtes de vitesse, le certificat est offert à l'Île-du-Prince-Édouard, mais il est facultatif.
  • Un certificat de qualification de technicien à l’entretien et à la réparation d’automobiles (systèmes de direction, de suspension et de freinage) est obligatoire au Nouveau-Brunswick et en Ontario.
  • Un certificat de qualification de mécanicien de véhicules automobiles (mécanicien de station-service) est obligatoire en Nouvelle-Écosse. Il est offert à l'Île-du-Prince-Édouard, mais il est facultatif.
  • Les mécaniciens de véhicules automobiles qualifiés peuvent obtenir la mention Sceau rouge après la réussite de l'examen interprovincial Sceau rouge.

Rémunération

Entre $13.00 et $32.00. Le salaire annuel se situe entre $26,500 et $71,000

Information :

Skills/Compétences Canada
294 Albert Street, Suite 201
Ottawa, ON K1P 6E6
Tél. : 877 754 5226
Web : http://skillscompetencescanada.com/fr/

Copyright © 2004-2017. Compétences Skills Canada. Tout droits réservés.
Politique de confidentialité.

canadaLe financement pour la conception et la production de ce site Web a été fourni par