Entrevue avec Kevin Boodoo, Technicien de service sur le terrain, pour Mitutoyo Canada

Qu’est-ce qui vous a décidé à faire carrière dans les métiers spécialisés ?

J’ai toujours été porté sur la mécanique.  Depuis que je suis enfant, j’adore démonter les objets pour savoir comment ils fonctionnent, et tenter de les remonter ensuite.  Le fait de choisir une carrière dans les métiers spécialisés, dans le domaine du génie électromécanique, satisfait ma volonté de comprendre une foule de choses, des simples circuits aux programmes de PLC et de robotique avancés.

 

Dans quel domaine travaillez-vous et qu’est-ce qui vous plaît le plus dans votre travail ?

À titre de technicien en métrologie, j’ai la possibilité de visiter diverses installations de fabrication.  Je dois souvent installer de nouveaux appareils de mesure tridimensionnelle Mitutoyo ou calibrer de l’équipement.  Cela me permet de savoir combien de pièces d’usage courant sont fabriquées.  Ces pièces servent entre autres dans plusieurs domaines, à partir de celui de l’automobile jusqu’aux applications militaires.

 

Quelles sont les compétences requises pour réussir dans ce domaine ?

Pour réussir dans ce domaine, il faut être capable de comprendre divers aspects de la mesure.  Chez Mitutoyo, nous sommes extrêmement fiers d’avoir des appareils de mesure adaptés aux applications spécifiques des clients.  Des compétences en métrologie sont très importantes.

 

Est-ce que des mentors ou d’autres personnes vous ont encouragé et inspiré dans votre carrière ?

J’ai eu beaucoup d’excellents modèles qui m’ont guidé et inspiré.  Mon père a toujours donné l’exemple et m’a montré comment avoir une éthique professionnelle efficace et positive.  Mes amis qui sont allés au collège avant moi ont démontré qu’il est possible d’avoir une carrière stimulante et gratifiante dans les métiers spécialisés.

 

Quel conseil donneriez-vous aux jeunes qui envisagent de faire carrière dans les métiers spécialisés ? 

Il existe de nombreuses possibilités pour ceux qui ont reçu une formation dans les métiers spécialisés.  La participation à des événements comme les Olympiades canadiennes des métiers et des technologies a vraiment ouvert mes yeux sur la foule de possibilités d’emplois satisfaisantes qui sont offertes.